Le chariot d’Hermès et les Arabes

Un jour Hermès conduisait par toute la terre un chariot rempli de mensonges, de fourberies et de tromperies, et dans chaque pays il distribuait une petite portion de son chargement. Mais, quand il fut arrivé dans le pays des Arabes, le chariot, dit-on, se brisa soudain ; et les Arabes, comme s’il s’agissait d’un chargement précieux, pillèrent le contenu du chariot, et ne laissèrent pas le dieu aller chez d’autres peuples.

Plus que tout autre peuple les Arabes sont menteurs et trompeurs ; leur langue en effet ne connaît pas la vérité. (*) (**)

Ésope, Fables, trad. d’Émile Chambry, Les Belles lettres, 1927, p. 112.

(*) On lira sans doute avec profit à cet égard Anonyme, Le livre des ruses : La stratégie politique des Arabes, trad. de René Khawam, Éditions Phébus, 2010 (un compte rendu en est disponible à http://www.querellesdorient.fr/le-livre-des-ruses-la-strategie-politique-des-arabes-an/.)
(**) Des passages racistes se trouvent également dans le Rig-Véda. Voir http://www.sacred-texts.com/hin/rigveda/rv09073.htm, http://www.anthrogenica.com/showthread.php?2456-The-Rigveda-the-Arya-and-the-Dasyu.

Publicités
Cet article, publié dans guerre occulte, Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s